Communiqué

A nos partenaires professionnels, institutions, élu(e)s, acteurs des musiques actuelles, sympathisants des réseaux, médias, et bien sûr artistes musiciens et mélomanes yvelinois :

Le CRY (Centre de Ressources Yvelinois pour la musique) est aujourd’hui dans une situation économique dramatique qui l’a obligé à procéder à des licenciements pour éviter la cessation de paiement. Partenaire depuis 1990, le Conseil Départemental des Yvelines a décidé de retirer son soutien (d’un montant de 53 500 euros depuis 2005, soit un tiers de notre budget) ce qui a provoqué ces prises de décisions douloureuses et terni notre horizon. Un bon nombre de membres du réseau sont aussi fortement impactés par des décisions équivalentes, brutales et inattendues, qui ont pour conséquence de mettre un peu plus à mal l’offre culturelle sur notre territoire.

Aujourd’hui, c’est un double message que nous voulons délivrer.

Celui d’un certain accablement et de désillusions, car après tant d’années engagées à convaincre nos élus et administrations de la nécessité d’écouter, comprendre et accompagner les formidables désirs de musiques de nos concitoyens, nous avons eu des réussites locales exemplaires certes, mais aussi des situations d’échecs dans bien des communes. S’ajoute aussi le sentiment que les réseaux « de terrain », actifs, sensibles, forces d’expérimentations et de solidarités tels que nous les entretenons, après avoir été des pionniers auréolés, sont aujourd’hui l’objet de défiances. Ceci, alors que la sémantique de la coopération, de l’ouverture et de l’entraide abonde les discours officiels de tous les responsables publics, que les évènements récents nous montrent comment la frontière entre le culturel et le social est ténue, à quel point il n’est plus question de prétendre tout savoir faire tout seul.

Mais aussi un message encourageant, puisque la force d’un réseau ne réside pas uniquement dans ses moyens financiers mais bel et bien dans sa capacité d’union, de débat, de solidarité. Nous sommes, depuis plus d’un an, actifs dans l’évolution nécessaire de notre réseau départemental, pour plus de coopération au niveau régional d’une part, et surtout plus de collaborations entre acteurs culturels au niveau des agglomérations nouvelles. Nous croyons que la proximité, la réalité du tissu local sur ces bassins de vie artistique intercommunaux, est une base de reconstruction de projets collectifs, d’émergence de nos talents musicaux, de temps d’animation et de convivialité plus que jamais attendus de la population. Nous n’acceptons pas le repli sur soi et la mise en concurrence comme mode de relation, tel qu’il semble être prescrit, insidieusement, comme une fatalité.

Nous sommes à l’écoute de toutes et tous, amoureux des pratiques artistiques, qui, en Yvelines et plus loin, partagent ce point de vue et souhaitent partager constats et espoirs nouveaux.

Nous vous donnons RV le dimanche 25 septembre à partir de 15h au CAC G Brassens à Mantes la Jolie, à l’occasion de notre concert « Yvelive » pour échanger, vibrer, et continuer d’avancer coûte que coûte !

Le CRY réuni en AGE le 8 septembre 2016.

Contact : thierry@lecry.com – 0630930368